Conférence Habitant et Humanisme

Publié le par Lions Club Roubaix Barbieux

Lors de notre réunion du 22 avril, Maurice V., nous a présenté son ami Michel-Bernard NOUVEL, Président de « Habitat et Humanisme », qui est venu nous parler de cette association.
 
Il m'a semblé important de porter à votre connaissance le travail effectué par cette association pour lutter contre le mal logement..

Vous trouverez donc ci-dessous le compte rendu sur cette conférence réalisé par notre secretaire d'un soir, Fabien H.

                                     -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
 
 

L’objet de l’association est de lutter contre le fléau du mal logement, en développant à l’intention des plus démunis, l’accès à un habitat de mixité sociale. Pour cela, l’association monte des opérations de construction, d’acquisition et de réhabilitation de logements en s’appuyant sur les finances de l’épargne solidaire.

 

Les familles concernées, sont celles en grande difficulté, dont les revenus annuels sont inférieurs à 8000€ par an, soit 650€ par mois, et auxquelles il ne reste que 30 à 50€ par semaine pour faire des courses…

Le nombre de familles concernées dans la Région Nord-Pas de Calais est estimé à 120, 140 000, soit 2 Millions pour le territoire Français, qui sont réparties, pour moitié à Paris et pour moitié dans les grandes agglomérations et leurs banlieues. Heureusement peu de familles de ce type sont en zones rurales car leurs cas par isolement sont encore pires.

 

Ce sont des familles qui en l’espace de 4 à 6 mois, par causes de problèmes financiers, problèmes de violence ou problèmes sociaux, se retrouvent à la porte, suite à une procédure d’Huissier. Leur déchéance sociale est très rapide, et l’on juge que leur resocialisation prendra en moyenne 4 à 5 fois plus de temps.

 

L’objet de l’association est d’accompagner « leur » projet de resocialisation et de retour dans une vie classique. Les capacités sont de 30 logements par an, et les familles ayant un projet d’insertion, sont sélectionnées par une commission d’attribution. Les bénéficiaires seront des locataires de droit commun qui auront toujours à payer 40 à 60€ de loyer par mois, hors charges. C’est un type de logement intermédiaire entre le logement d’urgence et le logement social.

 

Le financement d’un logement, par exemple pour une acquisition de 80 000€ avc 120 000€ de travaux, est assuré par le biais de l’économie solidaire sous forme d’un apport de 20 à 25% en fonds propres, puis le reste est financé par le biais des subventions d’Etat, de Région, de Mairie, de l’ANA… L’apport en fonds propre, est rémunéré par une rentabilité moyenne de 2%.

 

Le parc de l’association est d’une soixantaine de logements, et a vu passer 145 familles depuis la création, le budget annuel de 600 000€ permet l’acquisition de 30 logements par an, et l’association compte 80 bénévoles et 800 adhérents.

 

Michel-Bernard NOUVEL, nous livre un message final, qui est le regard de l’association sur la pauvreté : La réalité est très difficile, mais il y a de grandes joies ; on arrive à aucune solution si on prend les choses en se disant que c’est de leur faute s’ils sont dans cette situation (confère endettement irresponsable), mais il faut prendre ces familles comme elles sont et se dire, « c’est possible » 

 

Je vous invite à en découvrir plus sur www.habitat-humanisme.org

 

 

                                            

Publié dans Conférence

Commenter cet article